J'avais prévu que mon prochain message soit la suite de mon article sur mon voyage nécromantique à Lyon, mais il devait inclure des photos de figurines que j'espère toujours finir avant la fin du moi.

Du coup, à la place, voici un rapport de bataille sur un jeu moderne (mais qui a quand même le goût de la non-mort étant donné l'univers concerné..) avec mon armée principalement non peinte: Warzone Resurrection!

Je joue à WZR (oui, ça veut dire Warzone Resurrection) depuis quelques temps avec un ami complice de la plupart de mes aventures ludiques. Nous aimons tous deux l'univers, les nouvelels règles et figurines produites par Prodos (et quelques anciennes sculptures), et donc nous essayons de jouer aussi régulièrement que possible depuis quelques mois. Aujourd'hui était l'une de ces journées de jeu.

WZR est un jeune jeu, distribué via kickstarter depuis environ 2 ans. Il lui manque certaines choses que l'on trouve dans les jeux développés depuis plus longtemps, mais il a pour lui certaiens mécaniques innovantes et uniques qui nous ont beaucoup plues.

Malheureusement, à ses débuts (c.a.d. quand on avait que le livre de règles pour jouer), les scénarios étaient assez mal écrits. C'est d'autant plus dommage que l'idée était bonne: selon le format de jeu, chaque joueur reçoit une Mission Principale, puis Secondaire et enfin Corporatiste. Les joueurs expérimentés peuvent évidemment combiner tout ça quel que soit le format de la partie.

Mais alors que les Missions Secondaires et Corporatistes sont simples, assez amusantes et très immersive (vous pouvez vous retrovuer à devoir mettre en danger un de vos gars parce que votre employeur veut s'en débarasser - dans cet univers les hommes se battent pour des Corporations, pas des états), elles se combinent parfois assez mal avec les Missions Principales qui sont souvent un peu bizarrement écrites.

Heureusement, Prodos a depuis publié un supplément de règles en pdf gratuit appelé "Diesel-punk tournaments", un très bon guide d'orga de tournois WZR, qui inclue de nouveaux scénarios et objos secondaires. Nous les avons tous joués, et ils sont cool. Aujourd'hui nous sommes revenus vers l'un des anciens scénarios, et la mauvaise idée s'est accompagnée de malchance..

Mission Prioritaire: Free for all (oui le jeu est en anglais)

Chaque joueur choisit secrètement un des trois Pions Objectif (les dés rouges sur la photo ci dessous) comme étant son point d'extraction, et le révèle ensuite à l'adversaire. On gagne si à la fin du tour 3 (ou d'un des tours suivant) toutes vos figurines encore en vie sont à 12 ps de l'objectif et aucune figurine ennemie est à moins de 10 ps de ce point. Bon, pourquoi pas ? Et ben voila pourquoi:

1. Les armées sont déployées en mode "Escalation", ce qui signifie que vos unités arrivent aléatoirement par un bord de table désigné aussi aléatoirement. Donc, en gros, Lorsque vos unités sont déployées loin de leur objectif, si elles se font tuer, ben ça vous aide.

2. Si les deux joueurs ont choisi le même point d'extraction, ça finit en mélée débile qui sera gagnée par le joueur qui aura eu le plus de chance sur le déploiement de ses unités.

Bref, on avait tiré ce scénar, on a donc quand même essayé.

Mon objectif secondaire était: récupérer un renseignement vital dans un des trois pions objectif (un jet de dés)

Celui de mon adversaire (que l'on appellera Pulm): Choisir en secret un chef d'escouade d'ennemie qu'il faudra tuer en corps à corps pour le capturer.

Plutôt cool. Vraiment dommage que la mission principale ne soit pas à la hauteur. Quoi qu'il en soit voila à quoi ça ressemblait après qu'on ait lancé les dés pour savoir quelles unités seraient présentes dès le premier tour:

Dés rouges = pions objectifs. Le mien tout à gauche, celui de Pulm tout à droite dans les bois.

Ma liste d'armée (1000 pts): Légion Obscure

1 Custom Nepharite Warlord avec compétence de tir et fusil d'assaut lourd Nazgaroth améliorés

6 Necromutants (joués avec des legionnaires morts vivants aujourd'hui) avec un Plaguedealer (Gicleur Pestilenciel ?)

6 Necromutants ((joués avec d'anciens Necromutants en métal) avec un Plaguedealer (Gicleur Pestilenciel ?)

2 Razides séparés avec fusil d'assaut lourd Nazgaroth

2 Chevaucheurs de Nécrobêtes

2 Maraudeurs Praetoriens avec Incinérateur Hindenburg

La liste de Pulm: La Confrérie

1 Custom Warlord Guerrier Sacré

5 Troupes menées par un Inquisiteur

5 Troupes menées par un Inquisiteur

5 Guerriers Sacrés

7 Mortificators

3 Inquisiteurs

2 Guardia Oblati (dont c'était la première sortie)

Tour 1:

J'avais l'initiative donc j'ai activé ma première escouade de Nécromutants à droite qui a tiré sur l'escouade d'Inquisiteurs. Malgré un grand nombre de tirs et de jets de flammes, il afallu demander au Razide de s'en mêler pour abatre un seul Inquisiteur. Ses collègues ont répliqués en éliminant plusieurs Nécromutants.

Pendant ce temps, le Népharite prend une position en hauteur pour identifier le pion objectif comme étant sa mission secondaire (jet de dé chanceux) et dégomme le chef de l'escouade Mortifieurs.

Bien joué mon gars. Maintenant tout le monde t'a vu.

C'était sympa, mais après cette action (hem) héroïque, une escouade de Troupe a pu le prendre pour cible et l'a presque éliminé. Je comptais un peu trop sur son armure, mais je ne résiste pas à une opportunité de mettre mon chef sur une position dominante, pour défier tout le monde...

Tour 2: (bon, d'autres trucs ont du arriver, mais j'ai oublié, donc ça ne devait pas être important)

Dooonc au début du tour 2, j'ai fais courrir mon Népharite pour le planquer entre un rocher et les fraîchement débarqués Chevaucheurs de Nécrobêtes, ce qui en gros lui a sauvé la vie, malgré l'arrivée de la seconde escouade de Troupes dirigée par un Inquisiteur sur le même bord de table, qui essayèrent d'en finir avec lui d'un bon coup de pouvoir psy "Canon Laser Lumière Ruby d'Ons'enfout". Désolé, j'ai oublié de prendre des photos de cette partie de cache-cache mémorable...

L'escouade d'Inquisiteurs à droite lança un sort appelé "Fortitude du Pénitent" qui la rendait encore plus difficile à blesser (et croyez moi, ils sont déjà costauds). Mes Nécromutants se lancèrent donc dans une course vers l'objectif principal tout en les arrosant de tirs, pratiquement sans aucun effet. A l'inverse, les Mortifieurs leurs balancèrent uen volée de Saintes Grenades (d'Antioch?) dans la tronche, les éliminant presque tous. On se demande pourquoi ils ont de si grosses épées avec de telles grenades. Lâches...

 

 Fort heureusement, les Maraudeurs Prétoriens apparurent dans le dos du Seigneur ennemi et de ses gardes du corps, les fort craints Guardia Oblati. Pas de coup de bol ici sur le déploiement ici, ils utilisèrent leur compétence spéciale, un genre de téléportation. Combinés à une excellente carte tactique réduisant l'armure de leurs cibles, les Prétoriens flambèrent un Guardia, enlevèrent un PV du second second, et blessèrent même le Seigneur. Pas mal.

 

Le tour se termina sur les Nécrobêtes fonçant sur les Troupes qui avaient tenté d'en finir avec mon Népharite. L'Inquisiteur fut rapidement dévoré avec deux de ses copains.

Tour 3:

La dernière escouade manquante sur le champ de bataille, les Guerriers Sacrés, arrivèrent juste à temsp pour charger les Nécrobêtes. Ils en éliminèrent une, et nous décidâmes d'en rester là.

Nous étions assez déçus par la quasi impossibilité d'accomplir l'objectif de scénario. Aucun de nous n'avait d'idée sur comment jouer pour essayer de servir notre objectif principal, hormis un poutrage pur basé sur la chance au déploiement des unités.

Peut-être qu'on a pas pigé une règle, je vais enquêter.

C'était quand même cool de jouer à WZR, comme toujours, même si aujourd'hui c'était un peu frustant. En même temps, on l'a un peu cherché. Lorqu'on a tiré au sort le scénario, nous aurions du tout de suite décider de faire autre chose, ayant senti que c'était absurde.

Le prochain coup on reviendra aux scénarios "modernes" qui sont très bien, ou peut-être une mini campagne basée sur la figurine édition limitée spéciale évènements, le pilote de Chasseur Icarus, qui était fourni avec ses scénars. Tous se combinent très bien avec les Missions Secondaires et Corporatistes pour des parties toujours plus scénarisées.