Bien bien bien....

Après donc presque un an d'inactivité sur ce blog, c'est le moment d'une bonne mise à jour. Sans explications inutiles, voici donc ce qui fut peint durant la seconde moitié de 2016 et le début 2017:

En ordre presque chronologique, oin commence par un Nain. Figurine sculptée par le puissant agent Vieuxhammer Nico (blog Realm of Chaos sur la droite, allez-y) et produite par la société de Bruno Galice (Via Ludibunda, qui s'apprête à publier Rogue Stars en France) spécialement pour la journée Oldhammer 2016 qui eut lieu à Metz. Cela fait un moment que j'aurais du partager ces photos mais bon, mieux vaut tard que jamais:

P1060073

P1060074

P1060075

P1060076Le choix de couleur rappelle volontairement le Squat que j'avais peint pour le Oldhammer Day de Lyon où j'avais rencontré Nico

P1020775Sans doute ce nain a-t-il trouvé un portail dimensionnel amusant. D'ailleurs le voila avec ses compères

P1060091C'est du rapide mais c'était vraiment très amusant, ce Mornegueule Brisedent comme il a été nommé par ses géniteurs a vraiment de l'allure et fut très agréable à peindre. Merci encore!

A présent quelque chose de bien plus récent:

P1060078

P1060079

P1060080

P1060081Bien que l'univers d'Age de Sigmar me laisse de marbre, cette figurine d'Ogre Mage pour la nouvelle mouture de Warhammer Quest m'a beaucoup plu. Néanmoins, j'avais envie de lui donner un look plus brutal et ait donc choisi de remplacer le crâne magique de son bâton par une lame de hache de minotaure. Le manche très long et la lame massive mais à simple tranchant lui donne un look bien plus primitif. Néanmoins la rune gravée dans l'acier peut suggérer une arme magique avec les scarifications et la chevelure flamboyante. C'est la première fois que je tentais un truc comme ces marquages dans le dos. Je ne sais pas si ceux qui l'ont vu ont pensé à des runes incandescantes sur de la peau calcinée en voyant ce dos, mais je me suis bien amusé à le faire et je suis content du résultat, c'est le principal.

Pour la suite, on passe à un gros morceau. Un peu avant l'été j'ai participé au premier tournoi de Warzone Resurrection français. Pour l'occasion j'ai (comme d'habitude) attendu la dernière minute pour me mettre vraiment à la peinture de l'armée que je voulais jouer. Du coup j'ai participé au tournoi avec une armée dont j'étais content, mais qui n'était pas finie pour autant. Plusieurs unités n'avaient que les couches de base et la plupart devaient recevoir quelques éclaircissements supplémentaires. Donc pas de vernis, alors que j'avais mis du pigment sec sur tous les socles, je craignais le pire...

Ce fut un tournoi très agréable, avec une communauté au top. J'ai eu l'insigne honneur de recevoir le prix de peinture pour l'occasion, récompensant somptueusement mon rush de peinture, merci encore les gars!

J'ai enfin prit le temps de finir toutes ces peintures en cours, je peux à présent les montrer en public.

On démarre donc avec une troupe d'Hérétiques:

P1060036

P1060037

P1060038

P1060039Il s'agit de figurines officielles de Prodos donc, de la chair à canon, une bande d'humains qui a rejoint une secte d'adorateurs de l'apôtre de la guerre, Algeroth. En échange ils reçoivent généralement des tas de beignes, des tirs des troupes de la Confrérie, et parfois quelques pouvoirs magiques comme le gars au centre qui essaie de faire un truc avec ses mains. Les sculptures sont sympas, mais je ne suis pas très content du rendu. Ils m'ont prit beaucoup de temps pour pas grand chose je trouve, à la fin j'en avais marre et j'ai un peu baclé. Ca se voit un peu par-ci par-là, et en plus j'ai pété un doigt sur le type de droite et m'en suis aperçu juste après le vernis. Bon ça ne fait pas honte à l'armée non plus donc ça ira bien.

Seconde troupe, les Sacristains:

P1060052

P1060053

P1060054Il me fallait une seconde unités d'Hérétiques, et Prodos ne produit que celle montrée plus haut. N'aimant pas doubler les modèles dans mes armées, j'ai profité de l'occasion pour recycler ces Sacristains issus d'une version précédentes du jeu. Ils sont eux aussi des soldats humains recrutés dans une secte satanistes armés très sommairement, compatibilité parfaite donc, et ça permet de donner de la couleur à l'armée et de l'intégrer dans le background de l'univers. Le schéma de couleur est basé sur leur illustration officielle d'époque:

sacristansMalgré (à cause de ?) leur design très années 90, j'aime beaucoup ces figurines et je me suis bien amusé à les peindre. Je crois que mes petits camarades à Paris étaient également ravis de les revoir sur une table, succès complet donc.

On passe ensuite aux élites, avec les emblématiques Razides. Là aussi j'en voulais deux unités. Ils mettent une pression importante sur la bataille, et sont connus de tous les amoureux de Mutant Chronicles. Des monstres musculeux avec une peau d'acier, du pétrole dans le sang et des gros flingues, que demander de plus ? Prodos en produit un groupe de trois, et un séparé vendu dans les sarters du jeu. Ce dernier est de loin le moins beau, trop petit, avec un flingue vendu à l'époque du Kickstarter comme un add-on dont l'échelle est complètement ratée. Mais il est là. Pour différencier tout ce petit monde, j'ai donc fait une escouade de vieux, aux couleurs classiques des Razides rouges et mauves armés des célèbres fusils d'assaut Nazgaroth, et une de plus récents aux couleurs des Razides Nasca bleus et jaunes armés de mitrailleuses Ashnagaroth.

Première unité:

P1060046

P1060047

P1060048A gauche le premier Razide fait par Prodos et son arme difforme, au milieu et à droite les anciens modèles en métal, qui vont à la guerre fesses à l'air parce que c'était ça le heavy métal dans les années 90!

Second unit:

P1060042

P1060043

P1060044

P1060045

Ces sculptures récentes de Prodos sont simplement géniales. Aussi amusantes à peindre que les vieux en métal, parfaitement respectueux du concept original, balaises et bien détaillés.

Les Razides, c'est trop cool.

Aller hop, les monstres maintenant, avec le Necrobeast Rider:

P1060062

P1060061

P1060058Encore une figurine qui remonte aux premières années de Prodos. Cette dernière n'a pas été resculptée depuis le Kickstarter et ça se sent. Les détails sculptés en 3D ne sont pas toujours très nets, et la machoire inférieure de la bête ne s'emboitait pas bien avec la gueule. L'épée est bien trop fine et souple, je l'ai d'ailleurs remplacée sur le second modèle en cours de peinture. La tête du cavalier a une posture très bizarre au niveau du cou et il faut choisir parmi les modèles proposés celle qui fait le moins homme-tortue. C'est néanmoins une pièce assez cool sur le champ de bataille.

Second monstre: le Goliath Prétorien

P1060063

P1060064

P1060065

P1060066Gigantesque type avec une non moins gigantesque faux accompagné d'un petit avorton extrêmement dangereux. La figurine est cool et j'aime peindre les grosses pièces. Le soucis c'est que les mecs de Prodos se sont contenté de sculpté en 3D en 28mm et d'agrandir le machin. Ca se voit car les crânes suspendus un peu partout sont des crânes humains, mais de la taille d'un humain complet. Du coup au lieu d'une impression de gigantisme on a l'impression qu'un jouet s'est infiltré sur le champ de bataille. Vraiment dommage. Si j'avais eu plus de temps à l'époque j'aurais également essayé de trouver une autre faux, celle-là ne me plait pas du tout. D'ailleurs ça se voit je l'ai peinte à l'arrach' alors que je me suis appliqué sur le reste.

Et pour finir, le boss de l'armée:

P1060055

P1060056Et oui, ce misérable avorton est le chef de l'armée. Dans sa première version, le jeu permettait de créer son seigneur de guerre à partir de tous les profils disponibles dans l'armée, façon jeu de rôle. Ainsi j'ai pu utiliser cette vieille figurine d'hérétique comme leader. J'adore ce type. Entre sa veste pourrie ouverte sur son torse musculeux, ses gants jaunes, son sale couteau et sa coque rouge protégeant sa masculinité, il a vraiment la tête de la petite frappe qui pense devenir enfin quelqu'un, alors qu'il n'est de toute évidence qu'un pion. Il a passé le tournoi à se planquer et à gueuler sur ses troupes. J'espère qu'il pourra revenir un jour sur une table de jeu (la seconde version des règles le lui interdisant pour le moment).

Il s'est même fait une coupe de cheveux avec l'emblême de l'église d'Algeroth! Un vrai hooligan!

P1060051

On fini cette présentation d'armée avec une photo de famille, où vous pourrez remarquer John Baptiste présenté précédemment sur ce blog (présent dans l'album Warzone)

P1060068Je vais pouvoir agrandir la petite famille maintenant...

 

Aller, on continue avec du Prodos, mais cette fois des Aliens:

P1060069

P1060070

P1060071

P1060072Désolé pour les photos pourries grâce au choix peu judicieux du fond de boîte Aliens VS Predator... Bref, ce sont mes premiers Aliens. C'était avant tout un test, je ne veux pas qu'ils me prennent trop de temps donc peinture rapide à base de plein de lavis successifs, ça marche assez bien. C'étaient aussi mes premiers essais de bave et jus dégueu divers avec de la colle UHU, ce qui se voit un peu sur les socles. Je n'ai pas nettoyé les socles, ce n'est pas bien important. C'est pas facile au début, mais c'est marrant. Il faut que j'arrive à faire tous ces fils plus épais je pense, et il n'estp as sur que je n'en enlève pas par endroit...

Et pour finir, ma première figurine pour le jeu de plateau Kingdom Death: Monster

P1060082

P1060084

P1060085Si vous l'ignorez, il s'agit d'un jeu de plateau d'un genre très particulier. Il se déroule dans un monde d'horreur dont le sol est recouvert de visages de pierre, et l'on y contrôle (plus ou moins) la destinée d'un groupe de survivants qui vont affronter des monstres tous plus affreux les uns que les autres. Il devient alors possible de créer toutes sortes d'équipements pour nos hommes et femmes à partir des restes des monstres combattus. Le jeu fournit quantité de pièces détachées pour que l'on puisse recréer toutes les combinaisons d'équipements possibles, et elles sont nombreuses. Certains se lancent dans l'aimantation de toutes les pièces pour pouvoir changer chaque fois les figurines tandis que s'enchainent les parties. C'est un peu dingue, mais j'ai eu envie de tenter sur une pièce, et voila le résultat donc, avec la version détachée ici:

P1060088Je ne savais pas si j'y arriverais ou si j'irais plus loin, j'ai donc fait le test avec le kit d'armure dont le design me plait le moins, issu de l'extension Sunstalker.

sunNotre homme est donc habillé de la peau et de la dentition d'un de ces Sunstalkers... Son arc en revenche a été piqué à cette jeune femme

makoEt je n'en dirais pas plus car une grande partie du plaisir de ce jeu est d'en découvrir les mystères...

 

Et voila, c'est fini pour aujourd'hui. A la prochaine, peut-être avant un an ;)