Salut

Avec le retour de la vie professionnelle à rythme plus ou moins normal, la peinture en a pâti et le projet Aliens a du être mis en pause. C'est Epic qui a reçu le plus d'attention cet été, mais avec la rentrée vient un nouveau projet que j'espère assez court pour être mené à bien: une armée de la Légion des Damnés pour Warhammer 40.000 seconde édition.

C'est assez marrant pour moi d'y venir maintenant dailleurs. En effet quand j'ai démarré 40k gamin, au moment de choisir mon premier codex, j'ai choisi les Ultramarines parce que c'était le seul ouvrage Space Marine présentant la Légion des Damnés. On y voyait une sublime escouade peinte avec moult free hands de flammes et les règles pour les jouer.

 

648px-Codex_Ultramarines_FCover

Mon niveau de peinture de l'époque a eu vite raison de ma motivation, mais j'ai vite acquis leur unique figurine, Centurus, et me suis jeté sur les figurines créées spéciquement pour eux plus tard. Lorsque les règles pour en jouer une armée complète sont sorties, l'excitation était à son comble, mais le mois suivant arrivait en fanfare la 3° édition de 40k, dans laquelle je plongeais pour les années à venir...

Je ne joue plus à W40k, ayant découvert des plaisirs ludiques de bien meilleures qualité au fil des années, mais j'aime toujours la seconde édition, et à l'occasion d'un petit défi communautaire, j'ai décidé de lancer enfin ce projet de longue date, qui demandera peu de figurine et devrait s'insérer dans mon planning.

J'inogure ce projet avec la figurine test, l'indispensable Techmarine:

 

P1100034

P1100038

P1100039

P1100042Je ne suis toujours pas un pro de la photo...

Première figurine que je peint en Légion des Damnés depuis de nombreuses années, elle a donc servi de test. Il s'agit d'une figurine générique, sans os, crânes et flammes sculptées pour faciliter la peinture. N'étant pas bon en free hands, je pensais rester sobre, mais il faut bien dire que cest assez marrant de se lancer en fait.

Je tenais cependant à tenter ma chance sur la face. Le Techmarine est, après tout, un prêtre, et au sein d'une armée de mourants se faisant passer pour des fantômes et des démons, quoi de mieux qu'un maquillage de prêtre vaudoo ? L'arrière du crâne est brun foncé car les Space Marines sont toujours représentés comme des blancs becs, ce qui est parfaitement ridicule pour des armées de guerriers recrutés sur toute une planète, voire plusieurs.

Pour ajouter un peu de lumière et soutenir la poignée de flammes en free hands, j'ai peint les cables en orange flamboyant. C'est peut-être du fluide magique du Warp!

A bientôt pour la suite de l'armée, et le retour d'Epic!