Le Blog des Figurines Non Peintes...

11 juin 2016

De retour avec du vieux

Après une très longue pause figurinistique, ces dernières semaines ont été bien chargées.

 

D'abord avec la peinture de mon armée Warzone dont les photos viendront plus tard, et ces jours-ci avec trois pièces Confrontation (Rackham) pour le nouveau tournoi bordelais.

Histoire de changer des deux tours, j'ai peint ce Cyclope, pièce assez emblématique de l'armée.

P1040644

P1040646

P1040648

P1040649

P1040652Comme me l'a dit un petit camarade, faut aimer la peinture sans dégradé :'( ... J'ai voulu reproduire la teinte de peau précédemment employée sur l'armée, mais en ayant la flemme de peindre la multitude de furoncles d'une autre couleur, du coup entre ça et le fort contraste, ben c'est vrai que ça arrache un peu les yeux... Mais bon tant pis, j'aime bien quand même moi

 

Ensuite une paire de créatures Scibor. Elles seront employées en proxy de Rodeurs, dont les figurines officielles me sortent par les yeux et sont toutes petites alors qu'elles occupent des socles ronds de 50mm.

P1040653

P1040655

P1040656

P1040657

P1040659

P1040660

P1040661

P1040662

P1040663C'est moins cartoon que les Mid Nor habituels, mais le thème du centaure monstrueux rappelle quand même les Incubes, de même que les corps larvaire, et l'armée dispose quand même de plusieurs créatures étranges. Bref sans y trouver la patte Rackham, je trouve que ce sont des proxys adaptés, dont le concept faisant penser à une expérience horrible n'est pas si éloigné des forces du Despote.

La petite photos de famille du trio:

P1040665Voila pour ce soir. Très vite, l'armée Warzone, et après.. surement un nain qui est vieux mais qui en fait est neuf, mais un peu vieux quand même .. On verra ;)

 

 

Posté par gobackpainting à 00:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]


05 mars 2016

Eden

Nouvel univers et nouvelles peintures. Aujourd'hui c'est du Eden.

Eden est un jeu d'escarmouche français situé dans un univers post apocalyptique. Le jeu à une communauté solide en France grâce à son système de règles très malin.

Pour ma part, je n'ai pas accroché à la sortie du jeu car les figurines étaient assez inégales et surtout, les factions étaient rassemblées avec un genre d'uniformisation par clan ou armée qui me gênait un peu dans un tel univers.

J'avais néanmoins peint deux figurines, pour me changer de mes habitudes et parce que deux pièces rappelant le Joker et Harley Quinn m'avait séduites. J'ai finalement acheté trois autres figurines qui sont restées au placard. Je les ai chopées lors de visites dans divers boutiques du monde, comme un petit plaisir pour plus tard...

Bogdana et Yuri, les deux premières figurines peintes pour Eden donc, il y a déjà quelques années.

P1030001

P1030002

P1030003

P1030004

Bien des années plus tard, de nos jours, j'ai pu tester le jeu avec un trio de charmantes personnes à l'asso que je fréquente, la Guilde. Assez séduit, je n'ai pourtant pas poussé plus loin l'expérience.

Jusqu'à il y a quelques semaines, ou une paire de joueurs très motivés s'est mis en tête de faire un tournoi poussant un peu les débutants à jouer. Toujours partant pour participer à un évènement de l'asso,j'ai retesté le jeu avec le sieur Pantoufle (lien du blog à droite) et le sieur Gilel (autre lien d'autre blog à droite), et ça m'a vraiment plu. Le jeu est vraiment très amusant, et très tactique. L'univers brutal est très bien retranscrit dans les règles, jusqu'ici c'était toujours un grand moment de rigolade.

Je me suis mis à peindre les figurines que j'avais en réserve pour l'occasion en vue du tournoi. C'est demain, je viens de finir de peindre, j'ai joué trois fois, tout va bien ^^.

Voici donc les 3 combattants fraîchement peint. Ils ont été très légèrement convertis en leur enlevant les grelots et clochettes qui pandouillaient un peu partout pour montrer leur affiliation au clan des Jokers. Dans ma vision de la chose, il n'y a qu'un Joker, et c'est le chef de cette bande d'ahuris qui tentent de survivre.

Yorg:

Pour l'usure du baril, j'ai employé un pigment noir ramené d'un moulin qui les fabrique à l'ancienne à la force du vent, à côté d'Amsterdam. On peut voir toute la mécanique tourner et la réserve de pierre qui va être transformée... C'est con mais je trouve ça cool.

P1020979

P1020980

P1020981

Ensuite on attaque le niveau zéro de la gravure de figurines avec Anton. J'adore l'idée du débile qui cogne avec un panneau, mais niveau qualité c'est un peu scandaleux. Même en 1990 les figurines avaient des oreilles qui dépassaient de la tronche. L'absence de chaussures n'est pas un soucis de figurine en revanche, la figurine se trimballe bien en bas de pyjama/legging/grenouillère.

P1020983

P1020984Bien que je ne voulais pas d'uniforme, la figurine d'Anton a une boucle de ceinture avec un smiley sculpté, que je ne me sentais pas d'aplanir. Du coup je me suis dit que j'allais montrer sa subordination à son chef avec ce tag qu'il a pu faire sur son manteau trouvé dans une poubelle. Dans un monde en ruine, on exprime sa personnalité comme on peut..

P1020985

P1020986

Et enfin Nicholaï. C'est la figurine la plus récente du lot, et ça se voit. Bien plus de détails et une meilleure gravure, heureusement que j'ai fini par elle et pas l'inverse. Me suis bien amusé avec lui. J'ai essayé de l'habiller bien dépareillé pour qu'il ait l'air d'un clochard, mais j'ai du me retenir sur les couleurs pour éviter qu'il finisse par avoir l'air d'un clown, du coup, un comble. Je lui ai même fait deux chaussures de couleurs différentes, mais j'aurais peut-être du faire les deux blanches, la brune ne ressort pas trop.

P1020988

P1020990

P1020989

P1020991

P1020992

Et pour finir la photo de famille. Un gang Joker de 100 points tout rond donc.

P1030006

Détail amusant: aucune de ces figurines n'a de lacets. Peut-être un savoir qui s'est perdu avec l'Apocalypse. Je ne sais pas si le sculpteur, Mohand, trouvait ça trop relou à faire, mais je trouve ça marrant en fait.

Au final, ce sont majoritairement de vieilles références de la gamme, de qualité très variable, mais je dois bien avouer que c'était plutôt amusant à faire. Malgré la grossièreté de certaines gravure, il y a un cachet, un caractère indéniable qui se dégage de cette gamme.

Un jeu qui mérite vraiment d'être testé en tous cas. C'est malin, rapide, fun et même pas cher.

 

Posté par gobackpainting à 00:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 février 2016

Des p'tites souris sur un plateau

Hop nouvelle fournée de peinture. On sort des univers habituels pour les figurines de Mice & Mystics, un jeu de plateau qu'il est bien.

J'avais peint les ennemis Rats Guerriers et Cafards il y a pas mal d'années, mais pratiquant ce jeu avec un groupe de joueurs fixe (campagne narrative oblige) de façon irrégulière, je ne m'étais jamais motivé à finir. De plus, le vernis en bombe appliqué alors étant devenu poisseux, rendant les figurines collantes et désagréables à manipuler, je n'avais pas envie de peindre les autres sans les vernir, ni de subir encore cet effet.

Après de longs mois sans y jouer, la perspective d'une nouvelle partie m'a finalement motivé à reprendre la peinture, surtout que cette fois j'avais acheté du vernis en pot qui garantie en théorie de ne plus subir cet effet poisseux.

Rien de fou fou (j'ai même un peu abusé sur les drapés), les souris ont toutes été peintes en une soirée, et les gros insectes en une matinée. Pas mécontent du rapport temps/résultat quand même.

Les héros de l'histoire

Nez, Tilda et Maginos

Le truc rouge sur le bras de Maginos, c'est Meeple la Coccinelle

Le Prince Collin, Lilly et le voleur Filch

Oh les vilains drapésLes boss

P1020963

P1020964

Et petit tips: j'ai pu retirer l'effet poisseux du vernis des rats et cafards en leur appliquant une couche de medium GW. J'ai ensuite repeint les socles qui avait été grisés par le medium. Les couleurs ont un peu perdu en fraîcheur dans l'opération, j'ai essayé de compenser ça avec un vernis brillant suivi du mat (le tout en pot donc). Je ne les repeindrais pas, c'est histoire de sauver les meubles.

N'oubliez pas les enfants: jamais de vernis en bombe sur les figurines de jeux de plateau, catastrophe assurée. De toute façon, personnellement, je doute de réutiliser du vernis en bombe sur quoi que ce soit, trop de risques.

Pas là pour rigoler

P1020967Et la photo de famille avec les cafards:

P1020968

Le fait est que jouer avec un jeu de plateau à figurines peintes, c'est vraiment très cool.

Grâce à cette histoire, je monte mon total de figurines peintes en 2016 à 10! Yeah! Je ne compte pas les rats et cafards qui étaient peint depuis longtemps.

Faut que je trouve comment mettre un compteur dans un coin moi...

 

 

 

Posté par gobackpainting à 16:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

02 février 2016

John Baptiste

Un peu de peinture de Warzone pour démarrer l'année.

Il s'agit de la figurine de John Baptiste, un financier bossant pour une corporation, qui s'avère en fait être un traître à l'humanité qui soutien les forces de la Légion.

Elle est issue du pack de figurines conçues pour le JdR Mutant Chronicles et jouables à Warzone. Une pièce très sympa (dont vous pouvez voir les prouesses dans un de mes rapports de batailles d'un post précédent).

J'ai essayé de coller au mieux à l'illustration de Paul Bonner dont elle s'inspire. Le costar violet et le sourire font forcément penser au Joker, mais ce coup-ci ce n'était pas intentionnel.

P1020950

P1020951

P1020952

P1020953

P1020954Je suis assez content du résultat, j'avais assez peur que le costume rayé fasse cradingue mais ça ne s'est pas trop mal passé.

Et l'illustration (John est genre au milieu) en qualité très bof désolé

 

 

 

Posté par gobackpainting à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Le Tonnerre est sur le sentier de la guerre!

Enfin la première figurine peinte de 2016.. Et qui était sensée être la dernière de 2015 :(

Mieux vaut tard que jamais, voici donc ma version de Psycho Sam. Cette figurine a été produite par Copplestone Miniature, aux frais des membres de la communauté Oldhammer US. Leur hommage consistait en une figurine qui aurait sa place dans la vision punk futuriste de Warhammer 40.000, l'antique Confrontation, lui-même ancêtre de Necromunda. La figurine est donc à l'échelle "vraie 28mm", plus petite que les standards GW classiques. Elle n'en demeure pas moins superbe et très amusante.

Les Oldhammereurs ricains ayant eu la gentillesse d'en faire parvenir en France quelques exemplaires, c'est encore via JB qu'elle a pu parvenir aux vieux grognards que nous sommes.

Après moult réflexions, j'avais décidé que ma vision de Psycho Sam serait un grand Black, vêtu d'un beau jean troué et de protections rouges pour faire un beau contraste. Malheureusement, cette vermine de JB a dégainé le sien le premier, et l'avait peint à la peau noire! N'allez pas voir son blog, c'est inutile.

 

LEADPLAGUE: Psycho Sam ! The Oldhammer Punk.

I'm really glad to present you this model right here. If you don't know the model, it's quite normal as only people who attended Oldhammer events in UK, USA and France (maybe some other countries too) had the opportunity to get it (Extra special thanks to Airbornegrove for sending us frenchies some to celebrate our first french gathering, you truly are a gent sir).

http://leadplague.blogspot.fr

Bien qu'il ait prétendu qu'il y a surement plusieurs punks blacks dans la galaxie du 41° millénaire, je ne pouvais pas faire la même chose. J'ai finalement décidé d'en faire un guerrier amérindien en hommage à sa terre d'origine!

J'ai donc trouvé sur le net un tuto pour la peau rouge fort bien fait, et je lui ai ajouté quelques tatoo d'éclair, pour faire de lui le Tonnerre! L'inspiration venait d'un personnage du jeu Killer Instinct.

 

Toujours pour coller à l'hommage US, je lui ai peint des épaulières et genouillères jaunes à la Judge Dredd.

Inspiré par le récent visionnage d'un tuto de Mohand, j'en ai profité pour tenter ma première peinture sur double sous couche et MNM rapide.

Bon, au final je n'ai pas l'impression d'avoir fait une peau spécialement "rouge", ni d'avoir gagné du temps, ni d'avoir un MNM terrible ^^ mais ce n'est pas grave, je suis content quand même du rendu de l'ensemble.

Encore un grand merci à JB et aux gars qui nous ont permis d'avoir cette figurine, c'est vraiment la classe.

P1020946

P1020947

P1020948

P1020949Et là, vous vous dites surement que mon punk à croisé un inquisiteur fétichiste des vieilles sitcoms ou un croisé masqué old school..

 

Ouais.... Bah tant pis....

 

Posté par gobackpainting à 12:03 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


28 janvier 2016

Warzone: le sombre secret de John Baptiste

Premier post de 2016, le 28 Janvier, c'est pas glorieux...

Et pour la peine, première baston de l'année dans l'univers de Warzone! Elle s'est déroulée il y a déjà quelques jours et plusieurs évènements m'ont retardé, et ont un peu effacé ma mémoire. Je vais faire de mon mieux.

Partie en 1000 points, Légion VS Confrérie, comme d'habitude. De mon côté je voulais rejouer le Behemoth et tester une figurine de Lord, John Baptiste. C'est la seconde figurine peinte en 2016. Les photos arriveront plus tard.

John est un humain, un financier qui bosse gentiment pour sa corporation. Malheureusement notre ami John est un traître, il a renié toute l'humanité pour aider les Légions Obcures. Algeroth a su le séduire en lui donnant de minables pouvoirs pour avancer à son boulot, et en échange ce cher John s'assure de l'effondrement financier des ressources des corporations.

En terme de jeu, ça nous donne un mollusque au combat, qui peut amputer les ressources adverses. Super sympa et assez pénible.

Mon adversaire habituel avait décidé de sortir une armée musclée. La Confrérie dispose de troupes solides et peu chères rassemblées ici en un groupe assez optimal:

Warlord Inquisiteur Hamilkar

Lord Crucifieur

2 x 7 Guerriers Sacrés

2 x 3 Inquisiteurs

1 x 7 Troupes

1 x 5 Mortifieurs infiltrés

Une liste très, très solide. De l'armure invulnérable partout, beaucoup d'inquisiteurs très polyvalents, un Warlord costaud. Pour être encore plus méchant il faudrait peut-être virer les Troupes au profit d'un Judicator. A voir. Bref, j'étais prévenu.

De mon côté j'avais décidé de jouer ça:

Warlord Népharite de tir custom

Lord John Baptiste

2 x 5 Nécromutants

2 x 1 Razide avec Nazgaroth

1 x Behemoth Prétorien

1 x 2 Maraudeurs Prétoriens en Déploiement Rapide

Encore une très grosse infériorité numérique. je savais que ça allait être dur, mais je voulais tenter le coup. Autant le dire tout de suite, ce fut une punition pour la Légion. Mon camarade de jeu a été très veinard et moi très poissard. Mais qu'importe, place aux images!

Nous tirons le scénario "advanced base" nous demandant de sécuriser l'objectif central. En objectifs secondaires, nous tirons le même, à savoir qu'il nous faut arriver à identifier l'un des trois pions objo comme une pièce à sécuriser également. Sur les photos les pions objo sont indiqués par un socle rond.

Déploiement:

20160121_155038_001

20160121_155022

Tour 1:

Comme souvent, le premier tour se résume à une marche forcée de la Confrérie sous mes tirs, pendant que les Mortifieurs se glissent dans le Vide.

Un Razide allume le chef d'une des escouades de Guerriers Sacrés, qui sera sauvé de justesse par un de ses potes.

20160121_162846Tandis que les Nécromutants éliminent quelques Troupes qui protègent Hamilkar

20160121_162900

Une escouade d'Inquisiteurs parvient cependant à dégommer quelques Nécromutants. En effet, par la dépense de ressources et l'utilisation de leurs pouvoirs, ces derniers peuvent rallonger leur portée, augmenter la force de leurs tirs, et bénéficier des effets d'une visée sur tous leurs tirs (au lieu d'un seul). Très gourmand en ressources, mais potentiellement très très violent.

20160121_162912

Népharite et Behemoth prennent position. Le monstre reçoit une Bénédiction Obscure pour le protéger des pouvoirs psy adverses. C'est d'ailleurs une erreur, cette carte ne fonctionne que sur les unités de type "Troop" et "Support"

20160121_162929

Tour 2:

Plusieurs moments épiques dans ce tour...

Estimant que les Guerriers Sacrés qui leur font face ne sont pas une menace immédiate, les Nécromutants abattent plusieurs Troupes ce qui démoralise l'escouade, et identifient l'objectif à sécuriser pour ma mission secondaire.

20160121_175532

Mon Néharite invoque un Appel de la Corruption, représenté ici par le socle avec un gribouillage argenté. Les Guerriers Sacrés foncent vers un des objectifs pour remplir leur mission et éviter la mort. Derrière eux, Hamilkar sort de son abri pour déclencher ses pouvoirs considérables sur la Légion. Il est à portée, il a plusieurs cibles de choix... Mais il fait 20. Echec critique, plus d'autres actions possibles pour lui. En conséquence, le Razide lui colle un pruneau dans la peau, ça lui apprendra!

20160121_175539

A l'autre bout du champ de bataille, les Maraudeurs Prétoriens se téléportent pour tenter de massacrer la première escouade d'inquisiteurs. Cette dernière est bien regroupée, prête à subir une belle série de tirs de lance flammes lourd. C'est sans compter une déviation calamiteuse qui les ramène en coin de table. Qu'à cela ne tienne, usant de leur arme en mode mitrailleuse classique pour pouvoir atteindre quand même leur cible, ils n'arrivent qu'à les blesser malgré 8 tirs! ils sont ensuite rapidement et avec unefacilité déconvertante, massacrés par les inquisiteurs restés en arrière garde. Merci, bisous, au revoir.

 

20160121_175550

Tandis que le Crucifieur progresse, le Behemoth arrache des bouts de mur et les projette sur les Guerriers Sacrés, sans leur infliger le moindre dommage...

20160121_175628

Et un des Nécromutants escortant John Baptiste (à droite en mauve) est abattu par je ne sais qui

20160121_175647

Sortant du Vide, les Mortifieurs abattent plusieurs Nécromutants, réduisant l'escouade à deux membres. Le Crucifieur, pour la beauté du geste, tire avec son pistolet à bouchon sur le Razide. Une splendide paire de 18 sur mes jets d'armure permettent à la créature réputée solide de finir le tour à l'agonie.

Les Inquisiteurs vident leurs chargeurs (et les ressources de l'armée) sur le Népharite qui survit avec un seul PV.

 

Tour 3:

La messe est dite. Nous notons en secret ce que nous pensons qu'il me restera en fin de tour, et c'est parti.

Ca commence avec le leadeur Nécromutant qui s'avance sur les Guerriers Sacrés. Vidant son lance-flammes lourd Plaguedealer, qu'elle n'est pas sa surprise de constater l'inutilité de son acte. Visiblement peu inspirés, ses coéquipiers ne font pas plus de dégâts. Punition immédiate et charge généralisée: les Nécromutants sont massacrés, sauf John Baptiste qui survivra grâce à un nouvel échec critique... Jusqu'à ce qu'un Guerrier de la seconde escouade lui mette le grapin dessus. Scellant sa carrière de trader verreux. Devant ce spectacle, les Troupes parviennent à se rallier alors que leur moral était au plus bas...

20160121_193021

Le Népharite fait enfin parler la poudre et achève les Inquisiteurs blessés par les Maraudeurs. Les Mortifieurs se contentent de leur côté de massacrer les Nécromutants avec une pluie de grenade. Pourtant, lun d'eux fait péter sa grenade dans sa main mais parvient à esquiver l'explosion (faudra m'expliquer..), et deux autres lancent leurs grenades n'importe comment, les faisant rebondir... sur leur cible quand même! Sacrés ninjas, toujours prêt à rigoler. Le chef Nécromutant, qui a fuit plus tôt en voyant arriver les tueurs en pyjama bleu, en réchappera quand même.

 

20160121_193035

Quelqu'un achève ce gros nul de Razide, et le Crucifieur charge le Behemoth dans le dos. Le cumul de bonus lui permet de blesser la bête malgré sa solidité naturelle. Tout excité, je tente une unique attaque spéciale qui me permettra de balancer l'importun loin d'ici, et de lui tirer dans le buffet dans la foulée. Hélas on me prive de cet ultime plaisir par un nouvel échec...

20160121_193048... Les Guerriers Sacrés dans les ruines se joignent à la curée (sauf un qui s'occupe de John Baptiste comme on l'a dit plus tôt), sans parvenir à en finir avec la bête.

20160121_193054

Face au carnage, nous arrêtons là. La partie a été fun, mais assez débile. J'ai vraiment manqué de chance et mon adversaire avait le cul bordé de nouilles.

Néanmoins, John Baptiste était aussi marrant que prévu. j'ai bêtement voulu le joindre avec une escouade qui avance, alors qu'il n'en a pas besoin. Son rôle est de se planquer dans un coin, si possible à côté d'un pote Razide, et de passer des coups de fil pour faire chuter le cours de l'action de l'armée adverse! Ce jour là la Confrérie avait beaucoup de ressources donc ça n'a pas eu une grosse influence, mais c'est une belle épine à coller dans un pied.

Cette partie marquait aussi le retour du Crucifieur. Sa récente baisse de coût permet d'envisager d'en voir, c'est cool, car la figurine est superbe, et son concept assez emblématique de l'univers.

En revanche je trouve vraiment que les Inquisiteurs sont trop bons marchés. 10 points de plus ne seraient pas volés et ne les rendraient pas nuls pour autant, loin s'en faut. Leurs stats sont très fortes: ils sont solides, tirent aussi bien qu'un Warlord, ont des pouvoirs, ont une cohérence d'unité très libre, et leurs compétences sont très chouette. Une unité féroce, peut-être un poil trop.

Après, le bol et les inquisiteurs n'ont pas tout fait, ma liste d'armée était assez nulle. On verra la prochaine fois ce que je testerais...

 

 

Posté par gobackpainting à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 janvier 2016

Warzone Resurrection: Roberto doit mourir

La fin 2015 ayant été quelque peu mouvementée, pas de peinture pour moi ces dernières semaines.

En revanche, un peu de jeu. Mon petit camarade Pulm et moi-même nous sommes récemment livrés à une partie de Warzone Resurrection, concluant ainsi la mini campagne en trois volets impliquant le pilote de Chasseur Icarus, fournie sous forme de cartes de scénarios, commencée plus tôt.

C'était de plus l'occasion de tester les nouvelles règles de faction publiées par Prodos. En effet ces derniers ont récemment procédé à une grosse mise à jour globale des armées franchement bienvenue. Rééquilibrage de certaines unités et renouvellement du gameplay au programme. Nous avions déjà testé ces règles pour le second chapître de la campagne, avec quelques erreurs inévitables liées à la découverte.

Certaines unités de mon armée semblent devenir grâce à ces règles intéressantes à jouer. J'en profite donc pour aligner une armée presque 100% nouvelle, et épargner à mon adversaire la présence des terribles Razides.

Résumé des épisodes précédents: Roberto Feltordo, l'Archange, pilote de Chasseur Icarus pour la Confrérie, s'est écrasé derrière les lignes ennemies sur Mars. Lors du premier acte de la campagne, il a été capturé par les forces des Légions Obscures. La seconde partie a permis à ses petits copains de le secourir. Pour finir la campagne, les forces de la Confrérie doivent escorter Roberto non loin d'une base ennemie où un Chasseur Icarus volé est stocké. S'il parvient à son appareil, il pourra prendre la fuite et mitraillant le champ de bataille avant de partir vers d'autres cieux. De mon côté, ma mission est simple, je dois éliminer le pilote pour l'empêcher de récupérer son avion. Comme nous étions un peu limité par le temps, nous décidons de ne pas prendre d'objectif secondaire, même si l'objectif principal est des plus basique.

 

Déploiement des forces:

20160105_162321

L'armée de la Confrérie, composée de:

1 général Guerrier Sacré avec 2 Guardia Oblati en escorte

2 x 5 Guerriers Sacrés

2 x 5 Troupes dirigées par un Inquisiteur, Roberto rejoint une de deux escouades

1 x 3 inquisiteurs

1 x 7 Mortifieurs déployés en infiltrateurs

20160105_162355Les Légions Obscures:

Alakhaï le rusé, général Népharite (personnage nommé)

2 x 5 Nécromutants (une escouade représentée par des zombis partiellement peints pour éviter de mélanger les escouades)

1 Cavalier Nécrobestial

1 Béhémoth Prétorien

1 x 2 Maraudeurs Prétoriens avec Faux, déployés en infiltrateurs

1 x 2 Maraudeurs Prétoriens avec Mitrailleuse Lourde Faucheur de Semaï, gardés en réserve pour attaquer en téléportation.

Sérieuse inférioté numérique donc, mais pas mal de gros. Un bon moyen de voir ce dont ils sont capables.

 

Les Maraudeurs se déploient près de l'avion que Roberto doit atteindre, forçant les Mortifieurs à en rester à bonne distance...

20160105_162403... Et se redéploient ensuite grâce aux capacités de tacticien d'Alakhaï, s'éloignant des assassins de la Confrérie tout en restant près de l'objectif.

20160105_162328

Tour 1:

L'objectif de la Légion étant d'empêcher Roberto d'atteindre son Chasseur, pour pouvoir le tuer, Alakhaï lance immédiatement un pouvoir de la Symétrie: Appel de la Corruption. Toute figurine terminant son activation à 3ps du socle noir risque d'être blessée. Combiné à la carte Stratégie Strangulation d'Algeroth qui oblige toute figurine dépensant plus d'un Point d'Action a faire un test d'armure, la Confrérie ne progressera que très lentement au premier tour.

20160105_164401

Pendant ce temps, les Nécromutants investissent les ruines pour avoir une bonne ligne de vue sur le Chasseur, et en profitent pour verser le premier sang en abattant un troupier ennemi. Les Maraudeurs reçoivent de leur maître une Reconstruction Génétique, une carte équipement améliorant leur armure déjà considérable.

20160105_164425

20160105_165256

Dissimulés par les bois (ici à droite), les Mortifieurs disparaissent dans le Vide, attendant le moment opportun pour frapper l'ennemi au coeur

Les forces de la Confrérie sont ralenties par les pouvoirs de la Symétrie Obscure...

Tour 2:

Alakhaï prend position à côté du Chasseur, bien décidé à éliminer tous ceux qui s'en approcheront, et relance son Appel de la Corruption. Pendant ce temps, le Behemoth reçoit une Bénédiction Noire, une carte équipement qui renforcera ses défenses en cas d'attaque psychique, dont la Confrérie est friande, et s'avance pour vider son chargeur sur un Inquisiteur au loin.

20160105_174657

Après avoir encaissé sans aucun dommage le tir nourri du Behemoth, les Inquisiteurs ouvrent le feu sur un des Maraudeurs. Malgré sa résistance élevée, la créature est pulvérisée par les Inquisiteurs. Le second Maradeur engage les Guerriers Sacrés pour ralentir leur avancée et celle de leur armée.

20160105_175700

Comptant sur l'Appel de la Corruption pour éliminer plusieurs Guerriers Sacrés, le Cavalier Nécrobestial leur fonce dessus pour commencer le travail. Malheureusement, aucun de ses coups ne parviendra à passer la défense de ces guerriers d'exceptions.

20160105_174704Voyant la Nécrobête bloquée par les boucliers des Guerriers Sacrés, les Mortifieurs sortent du Vide et se préparent à lancer l'assaut sur les Légions

20160105_175651Plusieurs Nécromutants sont abattus par les troupes de la Confrérie, le poids du nombre commence à se faire sentir

20160105_175708

Et soudain, c'est le drame. Négligeant la protection de Roberto, les forces de la Confrérie ne sont pas prêtes pour l'attaque des Maraudeurs Prétoriens qui émergent alors d'entre les dimensions. Un jeune soldat tente de protéger le pilote mais est promptement abattu, avant que Roberto lui-même ne soit déchiqueté par une salve de Faucheur de Semaï.

20160105_175033Tour 3:

Face à la perte de leur pilote, la Confrérie riposte avec fureur. Les Maraudeurs responsables de la mort de Roberto n'ont pas le temps de savourer leur victoire et sont massacrés par les Inquisiteurs.

20160105_191416Et les Guerriers Sacrés executent l'impudent qui tentait vainement de les bloquer à lui seul.

20160105_191424De l'autre côté du champ de bataille, leurs confrères découpent le Cavalier Nécrobestial, perdant l'un des leurs dévoré par l'Appel de la Corruption

 

20160105_191433

Bien que la victoire soit sienne, Alakhaï doit à présent tenter d'y survivre. Il charge les Mortifieurs, mais galvanisés par la colère, les assassins parviennent à esquiver presque tous ses assauts, et le Népharite n'arrive à en éliminer qu'un seul.

20160105_191441

Les Mortifieurs qui n'affrontent pas Alakhaï détruisent presque tous les Nécromutants sur leur chemin grâce à leur Saintes Grenades. Le Behemoth entre alors dans la danse pour soutenir ses petits alliés. Cependant, déçu par son Canon Décimateur, il choisit d'arracher un morceau d'immeuble pour le projetter à la face des assassins, tuant l'un d'entre eux sous une tonne de pierre.

20160105_191454

Prêts à réclamer vengeance, l'élite de la Confrérie se masse derrière Alakhaï le rusé...

20160105_191513

Tour 4:

... Pour finir écrasés à leur tour sous une pluie de rochers! Le Behemoth ayant réagi plus vite, il arrache deux nouveaux moellons de mur et parvient à placer un superbe coup critique qui broit un Guardia Oblati, deux troupes, et blesse un Inquisiteur.

20160105_200607

C'est malheureusement insuffisant pour sauver Alakhaï. Bien que le Népharite résiste aux assauts combinés du général ennemi et de son garde du corps, il finit avec une lame de Mortifieur dans le dos. Une fois de plus, les assassins de la Confrérie honorent leur réputation de prédateur ultime.

20160105_200601Le Behemoth finira aussi par tomber, assailli par le reste des Mortifieurs mais surtout sous les tirs incessants des forces de la Confrérie. Ces derniers massacrent leurs courageux alliés avec leurs balles perdues, déterminés à tuer la bête coûte que coûte. Ca se règlera plus tard...

 

Nous arrêtons la partie à ce moment là. L'essentiel des forces des Légions Obscures a été éliminé, mais j'emporte la victoire grâce à la perte de Roberto.

Le bilan de la partie est très positif. Evidemment pas grâce au scénario qui était ultra basique, bien trop contraignant pour l'un et simple pour l'autre (et ç'aurait été largement pire si j'avais joué des Razides, qui peuvent tirer de très loin, et ignorent les couverts). Mais ç'aurait pu être plus compliqué si Pulm avait été plus prudent avec Roberto. Il a oublié de lui laisser des alliés assez proches pour prendre les coups à sa place, et négligé les possibilités d'actions de Sentinelle. Bon, on ne va pas se mentir, avoir besoin de dégommer une pauvre fig pour gagner, c'est débile. C'est d'ailleurs pour ça qu'on a continué après la mort de la figurine en question, sur laquelle on ne comptait pas trop pour faire durer le jeu ^^

Quoi qu'il en soit, nous avons surtout pu découvrir de nouvelles unités. Alakhaï le Rusé, autrefois stupide machine à tuer peu efficace et bien trop chère, est désormais vraiment sympa: accessible (220 points), costaud (5 PV, grosse armure, ignore la première blessure) et avec des compétences cool et l'accès à un pouvoir magique. Sans être intuable non plus comme tout perso dans Warzone, je suis agréablement surprit, et prendrais plaisir à le ressortir de temps en temps. C'est d'autant plus une bonne nouvelle que sa nouvelle figurine est vraiment très belle et finira donc dans ma collec'.

Le Behemoth est lui aussi devenu jouable grâce à sa baisse de coût en point, et il est vraiment fun. Une fois peint, ce sera bien cool. Pour le moment je reste sceptique sur sa capacité à se rentabiliser. Lui aussi coûte 220 points,  mais bien que marrant, ses tirs sont loin d'être aussi dangereux qu'on pourrait l'imaginer avec un tel coût. Il mérite quand même d'être retesté car ses capacités au contact ont l'air intéressantes aussi, et peut-être qu'une bonne utilisation de l'ensemble justifie son coût. A voir.

Les Stalkers de corps à corps en revanche me laissent aussi circonspect que prévu. Les versions tirs avec leur capacité à frapper en profondeur puis à semer la mort sont hors de prix, mais au moins mettent une grosse pression sur l'ennemi, et sont scandaleusement destructeurs contre les véhicules lourds et chers. Les versions légères déployées en infiltration sont moins chères mais ne m'ont pas semblées terribles. Pour autant les versions tir (la première donc) ne se sont presque jamais rentabilisées dans nos parties, et dépendent grandement de la main qu'on a à ce moment pour une efficacité maximale, car leur lance flamme est monstrueux contre les véhicules, mais ne sera fort contre l'infanterie que grâce à une carte Tactique précise. Bref, comme toujours, je me demande s'ils méritent vraiment d'être joués.

Côté Confrérie, nous avons surtout prit plaisir à voir les Mortifieurs au coeur de l'action. Leurs grenades bénéficient d'un tel boost contre les créatures des Légions, que d'ordinaire ils passent leur temps à bombarder à tout va. Là ils ont sortis leurs épées pour trancher la tête d'un Népharite, c'est plus sérieux! Le finish contre Alakhaï m'a surprit et c'était vraiment un moment épique et cool.

Les Inquisiteurs sont toujours aussi excellents. Solides, polyvalents et très destructeurs, peut-être l'unité la plus méchante de l'armée au final.

Les Guerriers Sacrés sont toujours bien avec leur invu à 14, mais ils ne sont plus le rouleau compresseur qu'ils étaient avant avec leurs 2 PV. Le coût s'en ressent heureusement, mais ce n'est plus vraiment la même unité. Je trouve que c'est plus cohérent quand même, ce ne sont que des humains après tout, et des troupes de base qui plus est. De plus, ils tapent toujours fort et encaissent toujours mieux que la plupart.

L'interrogation est sur les Guardia Oblati. Leurs stats font rêver, et pourtant ils ne font jamais grand chose. Une unité pas évidente à employer je pense, et pourtant elle a l'air d'avoir un chouette potentiel.

Avec ce renouvellement des règles des armées, Warzone est d'autant plus plaisant qu'avant. Je trouve que c'est vraiment un jeu très satisfaisant en SF 28mm: pas trop de figurines, un peu quand même, des gros trucs, des petits et des règles riches, et l'univers est extra. Pour le moment on ne s'en lasse pas.

 

 

 

Posté par gobackpainting à 17:29 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

22 novembre 2015

De la nouveauté de pour les vieux, et du neuf qui prend la poussière

Deux nouvelles figurines peintes pour aujourd'hui. Ce n'est pas mon meilleur socre, mais ce n'est pas le pire non plus n'est-ce pas ?

On commence avec le Gobelin édition limitée Oldhammer. Cette figurine a été fort gentiement sculptée par Kevin Adams et produite par l'usine de Bryan Ansell pour célébrer l'Oldhammer Day. Grâce à JB (voir le blog Leadplague ci contre à droite) qui a avait pour mission d'en distribuer à quelques Oldhamereur locaux, j'ai eu le plaisir de recevoir l'une d'elle comme souvenir de mon humble (mais très amusante) participation au Oldhammer Day français d'Octobre 2015.

Ca fait un peu plus d'un mois, il était donc temps de la peindre, ne serait-ce que pour remercier les personnes qui m'ont permis de l'avoir. La voici:

P1020888

P1020889

P1020890Je ne savais pas vraiment comment la peindre, j'ai donc tenté de faire un truc rigolo, en peignant ce Gob comme s'il voulait devenir le Clown Prince du Crime.

Pour pouvoir peidnre sa capuche en vert (pour rappeler les cheveux verts du Joker), je devais peindre sa figurine d'une autre couleur. J'ai donc essayé de faire croire à un maquillage blanc de mauvaise qualité, au travers duquel on verrait encore sa teinte de peau verte.

Je dois dire que ce n'est pas aussi cool que je l'espérais. Surtout parce que le vert de ses vêtements ne me satisfait pas pleinement. Sinon j'aime assez sa figure.

En tous cas, une figurine super rigolote que j'étais bien content de pouvoir peindre.

 

Passons à une figurine que j'ai depuis déjà quelques temps mais qui est liée à un jeu bien plus récent: Warzone Resurrection.

Cette figurine de Prodos Game est une édition limitée distribuée uniquement lors des évènements ludiques auxquels ils participaient. Ce n'est pas leur meilleure sculpture, de loin, mais il faut reconnaître qu'elle respecte totalement l'illustration sur laquelle elle est basée.

mutant-chronicles-rpg-the-brotherhood-sourcebook-22-638

Années 90 à fond hein ? Et bien c'est aussi le cas de la figurine avec son pantalon large, mais c'est un peu ce qui fait son charme. Voici donc mon Roberto Feltordo, pilote de Chasseur Icarus de la Confrérie (ah et ne faites pas gaffe au slime blanc sous les touffes d'herbes, c'est juste la colle, les photos ayant été prises dès que j'ai eu fini :p)

P1020879

P1020881

P1020884

P1020885

P1020886

Ouais bon j'ai mis trop de pigments sur ses jambes et le socle...

Le truc marrant c'était les lignes rouges sur le côté. C'est utile en terme de jeu pour savoir où sont l'avant et l'arrière de la figurine. Je n'en avais pourtant jamais fait (car c'est hideux!), du coup j'ai galéré comme un idiot pour les placer correctement ^^

Enfin bref, ce qui est vraiment bien avec cette figurine, c'est qu'elle est fourni avec sa propre mini campagne! Des missions spéciales pour la jouer comme pilote qui s'est écrasé et qui devra être secouru ou capturé. Maintenant qu'elle est peinte, je vais pouvoir jouer ces missions. Mon camarade de jeu à Warzone jouant Confrérie et moi Légion Obscure, ça devrait être cool.

 

Et c'est tout pour aujourd'hui ;)

 

 

Posté par gobackpainting à 23:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

06 novembre 2015

La Voie du Nécromancien: suite et fin

Aller, il est enfin temps de parler pour la dernière fois de mon séjour à Lyon.

Résumé rapide: je suis allé à Lyon pour l'Octogones 2015 pour participer au premier rassemblement français Oldhammer.

Cependant, des petits camarades de jeu bordelais (baptisés sur la toile Stylnox et Baghla), s'y rendaient aussi, mais pour disputer un tournoi de Confrontation, le père des jeux d'escarmouche moderne, créé par feu Rackham.

La perspective de finir ma journée de nécromancie ludique avec un tournoi en nocturne d'un autre jeu mort ne mit pas longtemps à me séduire. Je profitais donc de l'opportunité pour ressortir mon armée fétiche, les Nains de Mid-Nor.

Après une journée déjà bien occupée (et bien arrosée...), je n'avais que peu d'espoir quand à mes résultats potentiels. Surtout que je ne pratique le jeu que très rarement, et ne suis de toute façon pas un tournoyeur dans l'âme. Mais c'était avant tout l'occasion de jouer avec d'autres amoureux de cette gamme de figurine exceptionnelle, et je dois bien dire que l'ambiance du tournoi était excellente.

Avec une victoire sur trois matchs, je m'en suis déjà sorti mieux que je ne l'aurais cru ^^ Ma quinzième place sur vingt-deux joueurs m'a permis de repartir avec une figurine massive du légendaire chef de meute Wolfen Kilyox! Une pièce qui manquait à ma collection, et que je ne m'attendais pas à remporter avec moi.

En plus de ça, le fort sympatique JB (lien à droite, le blog Leadplague que je vous conseille) nous a distribué un gobelin sculpté par Kev Adams, le Goblinmaster, spécialement pour la journée Oldhammer UK, et dont certains exemplaires sont arrivés jusqu'en France juste pour nous.

Et enfin, Bruno nous a adorablement offert une paire de dés gobelins pirates qu'il a fait fabriquer exprès pour sa société. Cette dernière produit des figurines typées Oldhammer dont des gobelins pirates très réussis, et depuis peu des boucliers sculptés par Nico pour porter l'effigie du Lichemeister, comme son armée avec laquelle nous avons joué. Voici le lien, allez jeter un oeil ça vaut vraiment le coup:

 

28mm miniatures for wargamers and collectors - Games & Miniatures | Via Ludibunda

Exclusive range of miniatures, scenery and accessories for roleplayers and wargamers !

http://vialudibunda.com

Bref, une journée et une nuit riches et fort agréables, avec du butin à la fin! Que demander de plus ?

le loot! Kyliox, le gob'oldhammer officiel, et des dés mignons

Bon mais ici on est sensé parler peinture quand même.

Revenons à ce tournoi de Confrontation. J'avais reprit la peinture de mes Nains de Mid-Nor grâce à la motivation apportée par un précédent tournoi organisé au club que je fréquente. Certaines pièces n'étaient pas finies et d'autres me faisaient envie. Bref, j'ai reprit les pinceaux. Je n'ai malheureusement pas tout fini pour le tournoi, mais c'est enfin chose faite ce soir, et donc c'est parti pour les photos! (certes un peu surexposées, mais avec un fond vert, je tente des trucs pour m'améliorer ^^)

Très rapidement, si vous ne connaissez pas le concept de cette armée, il s'agit de corps de Nains, vidés de leurs entrailles et possédés par un démon. Ils sont tous liés à une entité cthonienne appelée "le Despote", réputée être une ancienne divinité dissimulée sous les fondations du monde... Lovecraft, sors de ce corps!

Mon chef d'armée, Kelzaral le Diabolique, est un prêtre assez méchant. Juché sur un tapis de petites créatures connues comme des Moissonneurs, la figurine est assez imposante pour un Nain.

la petite poupée qu'il tient dans la main contiendrait-elle son âme ?

Désolé, c'est flou

P1020848Les Moissonneurs auraient du être peint de différentes couleurs pour être plus lisibles. Malheureusement je leur avait déjà octroyé une couleur ocre en brossage à sec pour que la figurine soit présentable pour le tournoi, il était donc risqué de les repeindre entièrement. Je me suis contenté d'essayer de les éclaircir aussi joliement que possible.

P1020849Des Ira Tenebrae, créatures invoquées par Kelzaral:

P1020855

P1020856

P1020857

Je n'aime pas spécialement ces figurines mais je suis content de leur rendu final, surtout que j'ai peint les 3 en une heure. un record personnel étant plutôt lent du pinceau. Malheureusement il a suffit de 3 secondes hors de la valise pour péter le bras de l'une d'elle. Ce bras étant déjà tigé la réparation était donc un peu complexe. Après deux essais il a fini à la poubelle. Ne jamais laisser un objet dicter sa loi!

Les figurines suivantes nécessitent quelques explications. De nombreux profils de figurines ont été publiés pour Confrontation sans pour autant bénéficer de figurines. Ces figurines représentent l'un de ces profils, et ils s'agit donc de figurines de chez Scibor Monstrous.

Le processus de transformation d'un Nain en un Nain de Mid-Nor peut s'appliquer à n'importe quelle figurine vivante. De cette idée découle le profils des Egarés, des humains découpés et possédés.

P1020851

P1020852

P1020853

P1020854Bien que j'adore le concept et la sculpture originale de ces pièces, le tirage est de très mauvaise qualité. Ce sont les premières figurines Scibor que j'achète (en même temps que deux autres bêtes que je peindrais peut-être un jour), et ce sont aussi les dernières.

Leur résine est horrible, les détails ressortent grossièrement, et en plus c'est cher. Sans vouloir me chercher des excuses, vous remarquerez peut-être que les bras nus de la femme sont très peu détaillés, et que l'intérieur des mains de l'encapuchonné est juste lisse. Très grosse déception que cette marque, je suis content de ne pas en avoir prit pour trop cher.

Et maintenant les pièces maîtresses de mon armée: les deux tours!

J'avais déjà démarré la peinture de ces figurines pour un précédent tournoi. Evidemment au dernier moment, et donc à la bourre. Fatalement, pour gagner du temps et dans l'espoir de les finir à temps, je les ai peintes de façon presque identique, ce qui est évidemment un peu dommage.

Pour ce second tournoi, j'ai voulu les finir, mais je m'y suis encore prit trop tard bien sur! :)

J'ai enfin prit le temps de les finir convenablement ces jours-ci, la colle des touffes d'herbe est encore visible sur les photos.

Du coup, elles auraient sans doute pu être mieux, ne serait-ce qu'en peignant la pierre de couleur différente pour l'une d'elles. Ce sont quand même des pièces dont je suis content. Les peindre fut long, mais ce sont des figurines complètement dingues, super plaisantes. Je ne m'interdit pas d'en faire une troisième un jour (qui ne servira jamais à rien, bien sur).

La tour blanche a un bras remplacé par des tentacules. L'ayant acheté d'occasion pas cher, il me manquait son bras. Un pote m'a sculpté des tentacules à la place. Ca m'a permis de constater qu'il fallait que je fasse plus souvent des fondus, histoire de m'améliorer...

P1020828

P1020829J'adore ces figurines. Quelques détails supplémentaires:

Orthanc

Prêt à suivre le lapin blanc derrière cette petite porte ?...

P1020831Je ne sais pas si ces ventouses vertes sont une bonne idée, mais avec un tentacule aussi amusant et caricatural, je ne pouvais pas me refuser un hommage à un autre tentacule célèbre:

t-violet

P1020832

P1020833

P1020834

Et Barad-Dur

P1020835

P1020836

P1020837

P1020838

P1020839

J'ai peint toutes les statues de poupées canopes comme si ce n'étaient pas des statues, de la même couleur que les poupées présentes sur mes autres figurines Mid Nor. Un des aspects géniaux de cette figurine étant, pour moi, qu'elle semble contenir son propre univers non euclidien et plein de vie. Ces poupées vivent dans la tour, dans leurs petites maisons, derrière leurs petites portes, et pourtant tout semble indiquer que derrière ces murs se trouvent une énorme et horrible limace.

Et pour finir la photo de famille de l'armée jouée. Vous pouvez voir mes autres figurines Mid Nor dans l'album du même nom sur ce blog.

P1020860

Posté par gobackpainting à 21:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 octobre 2015

Rapport de Bataille: Warzone Resurrection

J'avais prévu que mon prochain message soit la suite de mon article sur mon voyage nécromantique à Lyon, mais il devait inclure des photos de figurines que j'espère toujours finir avant la fin du moi.

Du coup, à la place, voici un rapport de bataille sur un jeu moderne (mais qui a quand même le goût de la non-mort étant donné l'univers concerné..) avec mon armée principalement non peinte: Warzone Resurrection!

Je joue à WZR (oui, ça veut dire Warzone Resurrection) depuis quelques temps avec un ami complice de la plupart de mes aventures ludiques. Nous aimons tous deux l'univers, les nouvelels règles et figurines produites par Prodos (et quelques anciennes sculptures), et donc nous essayons de jouer aussi régulièrement que possible depuis quelques mois. Aujourd'hui était l'une de ces journées de jeu.

WZR est un jeune jeu, distribué via kickstarter depuis environ 2 ans. Il lui manque certaines choses que l'on trouve dans les jeux développés depuis plus longtemps, mais il a pour lui certaiens mécaniques innovantes et uniques qui nous ont beaucoup plues.

Malheureusement, à ses débuts (c.a.d. quand on avait que le livre de règles pour jouer), les scénarios étaient assez mal écrits. C'est d'autant plus dommage que l'idée était bonne: selon le format de jeu, chaque joueur reçoit une Mission Principale, puis Secondaire et enfin Corporatiste. Les joueurs expérimentés peuvent évidemment combiner tout ça quel que soit le format de la partie.

Mais alors que les Missions Secondaires et Corporatistes sont simples, assez amusantes et très immersive (vous pouvez vous retrovuer à devoir mettre en danger un de vos gars parce que votre employeur veut s'en débarasser - dans cet univers les hommes se battent pour des Corporations, pas des états), elles se combinent parfois assez mal avec les Missions Principales qui sont souvent un peu bizarrement écrites.

Heureusement, Prodos a depuis publié un supplément de règles en pdf gratuit appelé "Diesel-punk tournaments", un très bon guide d'orga de tournois WZR, qui inclue de nouveaux scénarios et objos secondaires. Nous les avons tous joués, et ils sont cool. Aujourd'hui nous sommes revenus vers l'un des anciens scénarios, et la mauvaise idée s'est accompagnée de malchance..

Mission Prioritaire: Free for all (oui le jeu est en anglais)

Chaque joueur choisit secrètement un des trois Pions Objectif (les dés rouges sur la photo ci dessous) comme étant son point d'extraction, et le révèle ensuite à l'adversaire. On gagne si à la fin du tour 3 (ou d'un des tours suivant) toutes vos figurines encore en vie sont à 12 ps de l'objectif et aucune figurine ennemie est à moins de 10 ps de ce point. Bon, pourquoi pas ? Et ben voila pourquoi:

1. Les armées sont déployées en mode "Escalation", ce qui signifie que vos unités arrivent aléatoirement par un bord de table désigné aussi aléatoirement. Donc, en gros, Lorsque vos unités sont déployées loin de leur objectif, si elles se font tuer, ben ça vous aide.

2. Si les deux joueurs ont choisi le même point d'extraction, ça finit en mélée débile qui sera gagnée par le joueur qui aura eu le plus de chance sur le déploiement de ses unités.

Bref, on avait tiré ce scénar, on a donc quand même essayé.

Mon objectif secondaire était: récupérer un renseignement vital dans un des trois pions objectif (un jet de dés)

Celui de mon adversaire (que l'on appellera Pulm): Choisir en secret un chef d'escouade d'ennemie qu'il faudra tuer en corps à corps pour le capturer.

Plutôt cool. Vraiment dommage que la mission principale ne soit pas à la hauteur. Quoi qu'il en soit voila à quoi ça ressemblait après qu'on ait lancé les dés pour savoir quelles unités seraient présentes dès le premier tour:

Dés rouges = pions objectifs. Le mien tout à gauche, celui de Pulm tout à droite dans les bois.

Ma liste d'armée (1000 pts): Légion Obscure

1 Custom Nepharite Warlord avec compétence de tir et fusil d'assaut lourd Nazgaroth améliorés

6 Necromutants (joués avec des legionnaires morts vivants aujourd'hui) avec un Plaguedealer (Gicleur Pestilenciel ?)

6 Necromutants ((joués avec d'anciens Necromutants en métal) avec un Plaguedealer (Gicleur Pestilenciel ?)

2 Razides séparés avec fusil d'assaut lourd Nazgaroth

2 Chevaucheurs de Nécrobêtes

2 Maraudeurs Praetoriens avec Incinérateur Hindenburg

La liste de Pulm: La Confrérie

1 Custom Warlord Guerrier Sacré

5 Troupes menées par un Inquisiteur

5 Troupes menées par un Inquisiteur

5 Guerriers Sacrés

7 Mortificators

3 Inquisiteurs

2 Guardia Oblati (dont c'était la première sortie)

Tour 1:

J'avais l'initiative donc j'ai activé ma première escouade de Nécromutants à droite qui a tiré sur l'escouade d'Inquisiteurs. Malgré un grand nombre de tirs et de jets de flammes, il afallu demander au Razide de s'en mêler pour abatre un seul Inquisiteur. Ses collègues ont répliqués en éliminant plusieurs Nécromutants.

Pendant ce temps, le Népharite prend une position en hauteur pour identifier le pion objectif comme étant sa mission secondaire (jet de dé chanceux) et dégomme le chef de l'escouade Mortifieurs.

Bien joué mon gars. Maintenant tout le monde t'a vu.

C'était sympa, mais après cette action (hem) héroïque, une escouade de Troupe a pu le prendre pour cible et l'a presque éliminé. Je comptais un peu trop sur son armure, mais je ne résiste pas à une opportunité de mettre mon chef sur une position dominante, pour défier tout le monde...

Tour 2: (bon, d'autres trucs ont du arriver, mais j'ai oublié, donc ça ne devait pas être important)

Dooonc au début du tour 2, j'ai fais courrir mon Népharite pour le planquer entre un rocher et les fraîchement débarqués Chevaucheurs de Nécrobêtes, ce qui en gros lui a sauvé la vie, malgré l'arrivée de la seconde escouade de Troupes dirigée par un Inquisiteur sur le même bord de table, qui essayèrent d'en finir avec lui d'un bon coup de pouvoir psy "Canon Laser Lumière Ruby d'Ons'enfout". Désolé, j'ai oublié de prendre des photos de cette partie de cache-cache mémorable...

L'escouade d'Inquisiteurs à droite lança un sort appelé "Fortitude du Pénitent" qui la rendait encore plus difficile à blesser (et croyez moi, ils sont déjà costauds). Mes Nécromutants se lancèrent donc dans une course vers l'objectif principal tout en les arrosant de tirs, pratiquement sans aucun effet. A l'inverse, les Mortifieurs leurs balancèrent uen volée de Saintes Grenades (d'Antioch?) dans la tronche, les éliminant presque tous. On se demande pourquoi ils ont de si grosses épées avec de telles grenades. Lâches...

 

 Fort heureusement, les Maraudeurs Prétoriens apparurent dans le dos du Seigneur ennemi et de ses gardes du corps, les fort craints Guardia Oblati. Pas de coup de bol ici sur le déploiement ici, ils utilisèrent leur compétence spéciale, un genre de téléportation. Combinés à une excellente carte tactique réduisant l'armure de leurs cibles, les Prétoriens flambèrent un Guardia, enlevèrent un PV du second second, et blessèrent même le Seigneur. Pas mal.

 

Le tour se termina sur les Nécrobêtes fonçant sur les Troupes qui avaient tenté d'en finir avec mon Népharite. L'Inquisiteur fut rapidement dévoré avec deux de ses copains.

Tour 3:

La dernière escouade manquante sur le champ de bataille, les Guerriers Sacrés, arrivèrent juste à temsp pour charger les Nécrobêtes. Ils en éliminèrent une, et nous décidâmes d'en rester là.

Nous étions assez déçus par la quasi impossibilité d'accomplir l'objectif de scénario. Aucun de nous n'avait d'idée sur comment jouer pour essayer de servir notre objectif principal, hormis un poutrage pur basé sur la chance au déploiement des unités.

Peut-être qu'on a pas pigé une règle, je vais enquêter.

C'était quand même cool de jouer à WZR, comme toujours, même si aujourd'hui c'était un peu frustant. En même temps, on l'a un peu cherché. Lorqu'on a tiré au sort le scénario, nous aurions du tout de suite décider de faire autre chose, ayant senti que c'était absurde.

Le prochain coup on reviendra aux scénarios "modernes" qui sont très bien, ou peut-être une mini campagne basée sur la figurine édition limitée spéciale évènements, le pilote de Chasseur Icarus, qui était fourni avec ses scénars. Tous se combinent très bien avec les Missions Secondaires et Corporatistes pour des parties toujours plus scénarisées.

 

 

 

 

 

 

Posté par gobackpainting à 00:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,